Sélectionner une page
Le four à micro-ondes est-il nocif pour notre santé ?

16/06/2021

Miam&Fit_le-micro-onde-est-il-nocif-pour-notre-santé

Je suis persuadée que vous vous êtes déjà demandés si chauffer votre nourriture au micro-onde était dangereux pour votre santé. Vous avez entendu dire que cela pourrait vous nuire d’une manière ou d’une autre ? Qu’il peut détruire les micronutriments dans votre alimentation ? Ou même provoquer le cancer ?

Alors, s’agit-il de mythes ou y a-t-il un part de vérité dans tout ça ? Allez plongeons-nous dans ce sujet et répondons à toutes ces questions. (Et, à nos inquiétudes par la même occasion).

Les fours à micro-ondes sont devenus de plus en plus populaires depuis les années 1960. Leur commodité, leur efficacité énergétique élevée, leur temps de traitement rapide et leur facilité d’utilisation en ont fait des alliés de choix. Depuis, les chercheurs ont étudié comment les aliments au micro-ondes peuvent influencer leur teneur en nutriments.

Une étude, publiée en 2007, montra que le brocoli conservait tous ses minéraux lorsqu’il était passé au micro-ondes, mais perdait de la vitamine C (1). De plus, des études menées à l’Université Cornell montrent les effets de la cuisson sur les vitamines hydrosolubles dans les légumes. Les chercheurs ont découvert que les épinards conservaient presque tout leur acide folique lorsqu’ils étaient cuits au micro-ondes, mais perdaient environ 77% lorsqu’ils étaient cuits sur une cuisinière (2).

1) Devons-nous éviter de cuire nos légumes au micro-onde ?

Pas nécessairement. Tout d’abord, la vitamine C est assez volatile à la chaleur. Donc la cuisson en général provoque sa perte. Heureusement, cette vitamine est abondante dans les fruits et légumes crus. Ainsi, vous pouvez compenser cette perte.

Mais, le plus intéressant est qu’il a été démontré que la cuisson aux micro-ondes produisait les plus faibles pertes d’antioxydants dans 20 légumes par rapport à la cuisson sous pression, à l’ébullition ou à la friture.

Surprenant, non ? Mais qu’en est-il des oméga 3 dans le poisson, par exemple ? Une autre étude, publiée en 2008, examina les effets de différentes méthodes de cuisson sur la teneur en nutriments du bar (le poisson) (3). Les pertes d’acides gras oméga 3 étaient plus élevées dans le bar cuit au micro-ondes que dans le bar frit. Cependant, les chercheurs ont convenu que le bar frit ajoutait des graisses indésirables dans le mélange et n’était pas aussi sain que la cuisson au micro-ondes !

Lorsqu’il s’agit de choisir une méthode de cuisson, cela dépend vraiment de vous et de vos objectifs personnels, des nutriments que vous souhaitez consommer davantage et de ceux que vous esayez d’éviter !

2) Le rayonnement micro-ondes rend-il les aliments radioactifs ?

Je pense qu’il s’agit là de la plus grande peur infligée par ceux qui prétendent que les micro-ondes émettent des radiations “nocives”. Ce qui transforment des composés alimentaires innocents en substances radioactives capables de provoquer le cancer. Mais est-ce vrai ? Ces affirmations sont si inquiétantes que cela vaut la peine d’entrer dans le vif du sujet du rayonnement micro-ondes.

a) Qu’est-ce que le rayonnement ?

Les radiations peuvent être trouvées tout autour de nous, en quantités variables. Il s’agit essentiellement de la libération d’énergie, qui est dégagé par les choses du quotidien comme le Soleil et les appareils électroménagers. Ainsi, nous sommes tous exposés au rayonnement naturel, allant des gaz radioactifs émis par la Terre aux substances radioactives dans le sol.

Avez-vous déjà eu une radiographie ? Eh bien, cela est une autre forme de rayonnement. D’ailleurs, votre téléphone portable émet des radiations, tout comme les radios, les radiateurs ou les ordinateurs. Il y en a absolument partout ! Donc cela signifie-t-il que nous sommes constamment en danger à cause des micro-ondes et du monde qui nous entoure ?

b) Comment fonctionne un micro-ondes ?

Il va falloir la distinction entre deux types de rayonnements très différents : les rayonnements ionisants et les rayonnements non ionisants.

Les rayonnements ionisants peuvent éliminer les électrons étroitement liés des atomes, les obligeant à se charger. Ils sont moins risqués en très petites quantités (comme les rayons X) mais peuvent causer des problèmes lorsque l’exposition est élevée (brûlures et même dommages à l’ADN).

Alors que les rayonnement non ionisants sont un type de rayonnement qui a suffisamment d’énergie pour déplacer les atomes dans une molécule mais pas assez pour éliminer les électrons. Donc la structure des atomes reste inchangée.

Et, bonne nouvelle ! Les micro-ondes émettent des rayonnements non ionisants. Parce que le rayonnement des micro-ondes n’est pas ionisant, il ne peut que provoquer le mouvement des molécules dans les aliments. Ainsi, le rayonnement micro-onde ne peut pas modifier la structure chimique des composants alimentaires.

Plus précisement, lors du chauffage d’aliments au micro-onde, le rayonnement produit par le micro-onde est en fait absorbé par les molécules d’eau contenues dans les aliments. Cette énergie fait vibrer les molécules d’eau, générant de la chaleur par frottement (inoffensif), ce qui cuit les aliments.

Miam&Fit_le-micro-onde-est-il-nocif-pour-notre-santé-2

Ce mécanisme rend les micro-ondes beaucoup plus rapides pour chauffer les aliments que les autres méthodes. Son énergie atteint immédiatement les molécules qui se trouvent à environ un pouce sous la surface extérieur des aliments. Tandis que la chaleur provenant d’autres méthodes de cuisson pénètre progressivement dans les aliments par conduction, comme le fond d’une casserole touchant directement un anneau de plaque chauffante.

3) Le rayonnement micro-ondes est-il nocif ?

Certains disent que l’énergie dégagée par les micro-ondes est suffisante pour endommager la génétique (ADN) et provoquer par la suite le cancer. Mais existe-t-il de bonnes preuves pour soutenir cette théorie ?

Il faut savoir que de nombreuses études ont été menées en utilisant des animaux de laboratoire et des systèmes in vitro (hors organisme vivant) mais peu ont étudié des tissus humains vivants. Il est donc difficile de trouver des associations causales.

D’ailleurs, en 1997, Peter Valberg a passé en revue toutes les études épidémiologiques de l’époque, qui examinaient la relation entre l’exposition aux rayonnements micro-ondes et le cancer (4). Ces études tentèrent de déterminer si les micro-ondes augmentaient le risque de cancer chez l’Homme. Il trouva très peu de preuves pour étayer une relation causale entre cette exposition et la maladie.

De plus, en considérant ce que l’on savait d’autre sur le mécanisme utilisé par les micro-ondes et ce qui avait été observé dans les études animales, il conclua que les micro-ondes ne causent pas de cancer.

Cela a du sens car nous savons que le rayonnement non ionisant utilisé dans les fours à micro-ondes n’est pas assez puissant pour transférer le rayonnement dans les aliments. Cela ne peut que faire bouger les molécules d’eau. Par ailleurs, une autre étude révèla que l’exposition aux micro-ondes ne montrait aucun signe d’augmentation du risque de cancer chez les souris albinos suisses (5).

4) Les contenants pour micro-onde sont-ils risqués ?

Nous avons tous été inquiets concernant l’utilisation de récipients en plastique lors de la cuisson des aliments au micro-ondes. Il est vrai que lorsque les aliments sont emballés dans du plastique ou placés dans un récipient en plastique et passés au micro-ondes, les produits chimiques du plastique peuvent s’infiltrer dans les aliments (6).

Mais, cela est étroitement réglementé (7). Puisque des tests sont effectués pour s’assurer que des quantités dangereuses de ces produits ne s’infiltrent pas dans les aliments. Et seuls les récipients qui réussissent ce test peuvent indiquer qu’ils sont approuvés pour une utilisation dans les fours à micro-ondes.

Cependant, ANSES établit de nombreux rapports afin de réduire l’exposition au BPA, un type de plastique utilisé non seulement dans la vaisselle à micro-ondes mais également dans la plupart des produits emballés ! (8)

Donc si ces risques vous inquiètent, optez pour les alternatives les plus sûres, telles que les récipients en verre et en porcelaine pour la cuisson au micro-ondes.

5) Les recommendations concernant les micro-ondes

Voici quelques recommandations concernant vos fours à micro-ondes :

  • Pendant la cuisson, il est suggéré de rester à distance de la porte du micro-ondes (au moins 50 centimètres).
  • Remplacer vos micro-ondes anciens ou cassés qui peuvent laisser échapper des rayonnements à l’extérieur. Les micro-ondes de plus de 10 ans doivent etre remplacés afin de réduire l’exposition aux rayonnements pendant que votre plat cuit.

D’ailleurs, l’ANSES nous affirme bien que tant que vous suivez les instructions d’utilisation de micro-onde, cela ne vous causera aucun mal (9).

Pour conclure

Ainsi, les micro-ondes ne rendent pas les aliments radioactifs. Ils ne font que les chauffer ! Il n’a jamais été prouvé que les micro-ondes causent des dommages à travers les aliments que nous cuisinons avec ces derniers.

Donc ne vous inquiétez pas à chaque fois que vous voulez réchauffer votre soupe ou vos restes, tant que vous suivez les instructions d’utilisation de votre micro-onde (10). Il s’agira notamment de s’éloigner pendant la cuisson, de fermer correctement sa porte avant d’appuyer sur “démarrer” et de remplacer votre ancien micro-onde et/ou cassé par un autre.

Commentez et Partagez notre article !

J’espère que cet article vous a plu et vous aidera à guérir votre relation avec votre corps et la nourriture. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez à nous laisser des commentaires. Nous serons ravis de vous entendre !

Céline Maetti

Diététicienne/Nutritionniste

Je suis moi-même passée par toutes les croyances sur notre santé (régimes, exercices intensifs,...) J'ai traversé de nombreuses étapes avant de réaliser ce qu'on nous cache réellement.
Etudiant pendant plus de 15 ans les recherches scientifiques, je souhaite partager avec le plus grand nombre ce que j'ai pu découvrir. Et c'est avec toute une équipe d'experts dans leur domaine que j'ai construit les programmes Miam&Fit. Mon objectif est d'aider les gens à retrouver la santé et à aimer leur vie !

Si vous avez aimé mon article, laissez moi un petit commentaire laughing.

Vous souhaitez en savoir plus ? Regardez notre page ici.

Bibliographie :

(1) LOPEZ-BERENGUER C., CARVAJAL M., MORENO D. A., et al. “Effects of microwave cooking conditions on bioactive compounds present in broccoli inflorescences” – Journal of Agriculture and Food Chemistryn 2007, 55(24), pp. 10001 – 10007. DOI : 10.1021/jf071680t

(2) JIMENEZ-MONREAL A. M., GARCIA-DIZ L., MARTINEZ-TOME M., et al. “Influence of cooking methods on antioxidant activity vegetables” – Journal of Food Science, 2009, 74(3), pp. H97 – H103. DOI : 10.1111/j.1750-3841.2009.01091.x

(3) TÜRKKAN A. U., CAKLI S. et KILINC B. “Effects of cooking methods on the proximate composition and fatty acide composition of seabass (Dicentrarchus labrax, Linnaeus, 1758)” – Food and Bioproducts Processing, 2008, 86(3), pp. 163 – 166. DOI : 10.1016/j.fbp.2007.10.004

(4) VALBERG P. A. “Radio frequency radiation (RFR) : the nature of exposure and carcinogenic potential” – Cancer Causes & Control, 1997, 8, pp. 323 – 332. DOI : 10.1023/A:1018449003394

(5) PAULRAJ R. et BEHARI J. “Effects of low level microwave radiation on carcinogenesis in Swiss Albino mice” – Molecular and Cellualr Biochemistry, 2011, 348, pp. 191 – 197. DOI : 10.1007/s11010-010-0654-8

Bibliographie :

(6) YANG C. Z., YANIGER S. I., JORDAN V. C., et al. “Most plastic products release estrogenic chemicals : a potential health problem that can be solved” – Environmental Health Perspectives, 2011, 119(7), pp. 989 – 996. DOI : 10.1289/ehp.1003220

(7) DGCCRF. “Fiche générale relative à la réglementation des matéiraux au contact des denrées alimentaires” – Ministère de l’économie des finances et de la relance, 2014, règlement (CE). Consulté le 31/05/2021. https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Fiche-generale-relative-a-la-reglementation-des-ma

(8) ANSES. “Substitution du bisphénol A” – ANSES, 2013, rapport d’étude. Consulté le 02/06/2021. https://www.anses.fr/fr/system/files/CHIM2009sa0331Ra-3.pdf

(9) ANSES. “Four à micro-ondes et substances chimiques des emballages alimentaires” – ANSES, 2015, article internet. Consulté le 02/06/2021. https://www.anses.fr/fr/content/four-à-micro-ondes-et-substances-chimiques-des-emballages-alimentaires

(10) FDA. “Microwave Oven Radiation” – FDA, article internet. Consulté le 02/06/2021. https://www.fda.gov/radiation-emitting-products/resources-you-radiation-emitting-products/microwave-oven-radiation#Additional_Information_from_FDA_s_Consumer_Health_Information_Staff 

2 Commentaires

  1. Super ! merci pour tous ces pti post pleins d’infos ! 🙂

    Réponse
    • C’est avec plaisir !! 😊😊😊

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Des conseils exclusifs sur l'alimentation intuitive, la liberté alimentaire et l'acceptation corporelle livrés directement dans votre boîte mail !

Recevez gratuitement nos 5 plans de nutrition ainsi que nos recettes, vidéos et nouveaux articles en matière de bonne santé...

Nous respectons votre vie privée. Toutes vos informations sont 100% sécurisées et ne seront jamais communiquer.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

VOIR D’AUTRES POSTS

Que faire lorsque vous avez perdu vos périodes ?

Que faire lorsque vous avez perdu vos périodes ?

06.09.2021La menstruation ou la période de règles est un cycle qui dure généralement entre 28 à 30 jours (1). Au cours d'un cycle menstruel normal, vos hormones fonctionnent 24 heures sur 24. La gonadolibérine (GnRH) est libérée par l'hypothalamus (une glande du...

CONNEXION

Des articles sur votre être-bien livré directement dans votre boite de réception.

Pin It on Pinterest

Share This