Sélectionner une page
Aborder le fitness d’une manière réellement inspirante

30.05.2021

Catégorie : Bien-être | Sport
Miam&Fit_aborder-le-fitness-dune-manière-réellement-inspirante

Savez-vous ce que signifie “fitspo” ou le “fitspiration” ? Est-ce que les phrases suivantes vous disent quelque chose : “Lundi début de la transformation” ou “Entraînez-vous comme un fou ou restez le même” ou “4 exercices qui vous donnent des abdos”… Lorsque vous lisez ces messages pour la première fois, ils semblent accrocheurs et motivants. Vous avez certainement vu des slogans comme celui-ci sur les réseaux sociaux de la part de professionnels du fitness et de célébrités. Ils ont des millions d’abonnés et ils semblent savoir ce qu’ils font. Vous vous sentez inspirés car il s’agit de rechercher la santé grâce à l’exercice.

Découvrons ensemble ce qu’il faut savoir sur ce sujet, pourquoi cela peut être plus dangereux que vous ne le pensez et comment aborder le fitness de manière réellement inspirante.

1) Qu’est-ce que le “fitspo” ou “fitspiration” ?

Le mot “fitspo”est la contraction des termes “fit” pour “en forme” et “spo” pour “sport”. Il s’agit d’un dérivé du mot “fitspiration”, qui est un mot à la mode populaire provenant de la combinaison des mots “fitness” et “inspiration”. Ce terme a commencé à être tendance en 2013 en réponse à la tendance “thinspo”, qui étaient des messages et des devises créés pour motiver la perte de poids. (thin = mince) (1).

Internet a rapidement identifié à quel point la tendance “thinspo” était néfaste par rapport au développement d’une mauvaise image corporelle. Et, c’est ainsi que la réponse à “fitspo” a contrée le “thinspo”. On se concentre sur la remise en forme au lieu de la minceur. Contrairement à #thinspo, le hashtag #fitspo est toujours largement utilisé et socialement accepté. Il héberge plus de 73 millions de publications sur Instagram et receuille presque 500 nouveaux Tweets tous les 4 jours.

A première vue, le “fitspiration” ou “fitspo” semble différent et ressemble à un changement positif par rapport au “thinspo”. Pourtant, cela peut être tout aussi dangereux.

 

2) Les 3 raisons pour lesquelles “Fitspo” peut être nocif

a) Le “Fitspo” favorise toujours un type de corps idéal

Une publication, publiée en 2017 intitulé ” “Fitspiration” sur les médiaux sociaux : une analyse du contenu des images de genre“, quantifia le contenu des publications sur les réseaux sociaux #fitspo (2). Ils se décomposent en 3 catégories : nourriture, exercice et corps. Environ 75% des messages étaient thématiquement liés à l’exercice. Et, 66% mettaient en valeur leur corps entier.

L’étude utilisa l’Echelle d’Evaluation des Figures pour évaluer la minceur et la musculature. La majorité des femmes étaient “minces mais toniques” et les hommes étaient “musclés ou hypermusculaires”. La majorité des posts associés à #fitspo favorisent un look spécifique : mince, musclé ou hypermusculaire.

Cette étude confirme ce que nous pouvoir voir de nos propres yeux. La communauté #fitspo est immergée d’images de l’idéal mince. Ils ignorent non seulement comment différents corps peuvent être en bonne santé à différentes tailles (3). Et, elle marginalise également les personnes “n’ayant pas le physique recommandé” qui font, pourtant, partie de la communauté du fitness.

Cela ne semble pas trop différent de la collection d’images que vous pourriez trouver à partir du #thinspo. Et, la recherche montre que tout cela a le même impact négatif sur l’estime de soi et l’image corporelle (4).

 

b) Les messages #fitspo favorisent la rigidité et se concentrent sur la perte de poids

Au lieu de s’accorder sur les signaux et la sagesse de votre propre corps, la culture #fitspo favorise un besoin d’exercice axé sur une routine militante quelle que soit votre situation. “Ne prenez pas de jours de repos !”. “Cela ne compte que lorsque vous transpirez”. “No pain, no gain“. “On a rien sans rien”. Ce type de message est dangereux car cela sonne comme “votre santé en dépend”. Alors qu’en réalité, il vous demande d’arrêter d’écouter votre corps en tant qu’expert.

Vous n’avez pas besoin de vous engager dans des séances d’entraînement rigoureuses tous les jours pour obtenir la myriade de bienfaits pour la santé.

En fait, pour des bienfaits substantiels pour la santé, les recommandations de l’ANSES sur l’activité physique, paru en 2016, pour les adultes, sont de faire au moins 150 minutes (soit 2 heures 30 minutes) par semaine d’intensité modérée (comme la marche rapide) ou 75 minutes (soit 1 heure 15 minutes) par semaine dactivité physique d’intensité forte (course ou aérobie), ou une combinaison équivalente d’activité aérobie d’intensité modérée et vigoureuse (5) (6)150 minutes par semaine peuvent vous sembler beaucoup. Mais en réalité, cela ne représente que 30 minutes par jour, à réaliser 5 jours par semaine. 

La culture du #fitspo favorise également la modification de votre corps, de sa forme et de votre taille en faisant de l’exercice. Nous voyons cela avec des messages autour de la compensation de votre nourriture avec des entraînements nommés “brûler les graisses” ou “les meilleurs exercices pour perdre du poids”. A moins que nous ne dissocions l’exercice et la forme physique de la perte de poids, notre motivation à faire de l’exerice sera attachée au changement corporel.

Miam&Fit_aborder-le-fitness-dune-manière-réellement-inspirante-5

Feriez-vous toujours votre entraînement, même si cela ne signifie aucun changement d’apparence pour votre corps ?

Bien que l’exercice joue un rôle dans le métabolisme et la préservation de la masse musculaire maigre, se concentrer sur la perte de poids et la modification corporelle minimise les façons dont le mouvement favorise la santé, améliore la qualité de vie et prévient certaines maladies chroniques.

La recherche montre que l’exercice peut améliorer la santé sans qu’aucun changenent de poids ne se produise. (7)

Parce que Fitspo est toujours concentré sur le désir de changer le corps d’une manière qui tourne autour de l’idéal mince. Fitspo n’est que Thinspo déguisé. Et, la culture Fitspo est une culture diététique reconditionnée et renommée d’une manière qui semble socialement acceptable.

c) Fitspo promeut la notion selon laquelle il y a une “apparence” pour être forme ou en bonne santé

Je suis désolée de vous le dire mais “Healthy” ou être en bonne santé n’a pas d’apparence !

Il existe un corpus de recherche important de le cadre du paradigme de Heatlhy at any size (la santé à n’importe quelle taille) indiquant comment les personnes de formes et de tailles diverses sont en bonne santé, quel que soit leur poids (8). Des études montrent comme les comportements favorisant la santé, comme l’exercice, améliorent la longévité et la qualité de vie, quelle que soit la taille de votre corps (9).

Dans une méta-étude, nommée “Fitness vs. Fat (graisse) sur la mortalité toutes causes“, les auteurs ont constaté que les personnes ayant une bonne forme cardiorespiratoire dans les catégories “surpoids” et “obèses” de l’IMC présentaient un risque de mortalité similaire à celles de la gamme “normale” (10). En fait, les personnes qui avaient une mauvaise aptitude cardiorespiratoire avaient deux fois plus de risque de mortalité, quel que soit leur IMC.

Des hypothèses inappropriées sur les personnes en fonction de leur tour de taille ont un impact extrêmement néfaste sur la santé globale d’une personne (11).

La stigmatisation du poids augmente les niveaux de stress. Et, l’impact structurel plus large de la discrimination du poids renforce un système inhospitalier pour les personnes de grande taille. Tout comme le Fat Shaming ne favorise ni la santé ni la perte de poids. En tant que communauté, nous devons faire mieux que de promouvoir une apparence spécifique pour la santé car nous ne pouvons pas évaluer l’état de santé d’une personne par sa seule apparence. Il y a tellement de mal fait aux personnes dans des corps plus gros lorsque le Fitspo renforce l’idée que vous devez être mince pour être en forme.

Miam&Fit_aborder-le-fitness-dune-manière-réellement-inspirante-4

3) Comment aborder le fitness d’une manière réellemment inspirante ?

Explorons diverses approches du mouvement et les façons réellement inspirantes et non nocives d’aborder l’activité physique :

  • Principe n°9 de l’Alimentation Intuitive “L’exercice physique : ressentez la différence”

Ce principe consiste à donner la priorité à un exercice qui vous fait du bien et qui est agréable pour vous. Posez-vous les questions suivantes : l’exercice améliore-t-il votre niveau de stress ? Change-t-il votre niveau d’énergie au quotidien ? Quel impact cela a-t-il sur votre sommeil ?

Au lieu de jouer au jeu de nombres avec x nombre de fois par semaine pendant y minutes, explorez ce que l’exercice vous fait ressentir tout au long de la journée.

  • Le mouvement, ce n’est pas tout ou rien.

Souvent, on pense que si on ne peut pas participer à une séance de sport de 60 minutes, alors cela ne sert à rien. Et, c’est là une pensée en noir et blanc qui renforce la rigidité par rapport à ce que vous ressentez.

Tout mouvement compte, qu’il s’agisse de prendre les escaliers, de jardiner ou de faire 10 minutes de yoga.

  • Le mouvement conscient.

Faire passer le langage de l’exercice au mouvement peut être utile pour recadrer l’apparence de l’activité physique. Le mouvement conscient comporte 4 éléments :

1. L’exercice améliore votre connexion et votre coordination.

2. Il atténue le stress mental et physique.

3. Cela vous procure du plaisir au lieu de la punition.

4. (Et le meilleur pour la fin wink) L’exercice physique rajeunit le corps au lieu de l’épuiser.

Faites la différence entre le mouvement sain et le sur-exercice. Etes-vous capable d’intégrer le mouvement dans votre journée, incarnant ces quatre composantes ?

 

  • Reposez-vous convenablement.

Tout comme la nourriture et la nutrition, quelques jours ou semaines sans exercice ne feront ni ne briseront votre santé. En fait, le repos est essentiel pour la récupération musculaire, la prévention des blessures et l’amélioration des performances futures. Parfois, choisir de prendre soin de soi signifie ne pas faire d’exercice. Vous ne dormez pas suffisamment ? Ou sentez un rhume venir ? Prenez une bonne journée de repos. Votre corps vous remerciera.

  • Amusez-vous.

Pensez à pratiquer un sport d’équipe ou à faire de l’exercice avec un ami (même virtuellement) pour en faire une activité sociale. Ou peut-être voulez-vous faire de l’exercice un moment de solitude. Méditez, faites de la musique, faites-le fonctionner d’une manière que vous appréciez. Participez à une variété d’activités qui vous intéressent.

  • Diversifiez vos médias sociaux.

Trouvez une variété d’athlètes de formes et de tailles différentes qui excellent dans leur activité physique. Nous avons le pouvoir de gérer ce à quoi nous sommes exposés sur nos médias sociaux. Et, de choisir la diversité dans le domaine du fitness peut aider à renforcer et à élargir notre compréhension de ce à quoi le fitness peut ressembler.

Miam&Fit_aborder-le-fitness-dune-manière-réellement-inspirante-3

Pour conclure

Si vous êtes à la recherche d’inspiration pour perdre du poids grâce à Fitspo, je vous invite à vous demander pourquoi les corps “Fitspo” traditionnels correspondent à ce qui est sain ou acceptable. Cela s’applique-t-il à vous-même et aux personnes qui vous entourent ? N’oubliez pas que l’exercice et le mouvement ne sont qu’une pièce du puzzle de notre santé et de notre bien-être.

La santé ne se limite pas à votre niveau de forme physique. C’est bien plus que ça ! Notre santé est notre génétique, nos facteurs sociaux, notre environnement social, les soins médicaux, puis nos comportements. Encore une fois, notre santé s’améliore avec les comportements favorisant la santé, quel que soit notre poids ou tout changement de poids.  

Alors, intégrez le mouvement dans votre vie d’une manière qui a du sens pour vous. Concentrez-vous sur l’exercice comme moyen de prendre soin de vous, pour votre santé physique et mentale.

 

Commentez et Partagez notre article !

J’espère que cet article vous a plu et vous aidera à guérir votre relation avec votre corps et la nourriture. Si vous avez des questions ou des commentaires, n’hésitez à nous laisser des commentaires. Nous serons ravis de vous entendre !

Céline Maetti

Diététicienne/Nutritionniste

Je suis moi-même passée par toutes les croyances sur notre santé (régimes, exercices intensifs,...) J'ai traversé de nombreuses étapes avant de réaliser ce qu'on nous cache réellement.
Etudiant pendant plus de 15 ans les recherches scientifiques, je souhaite partager avec le plus grand nombre ce que j'ai pu découvrir. Et c'est avec toute une équipe d'experts dans leur domaine que j'ai construit les programmes Miam&Fit. Mon objectif est d'aider les gens à retrouver la santé et à aimer leur vie !

Si vous avez aimé mon article, laissez moi un petit commentaire laughing.

Vous souhaitez en savoir plus ? Regardez notre page ici.

Bibliographie :

(1) Google Trends. Tendance du mot “fitspo”. https://trends.google.com/trends/explore?date=all&q=fitspo 

(2) CARROTTE E. R., PRICHARD I., et CHENG LIM M. S. “”Fitspiration” on social media : a content analysis of gendered images” – Journal of Medical Internet Research, 2017, 19(3), pp. e95. DOI : 10.2196/jmir.6368 

(3) SCHWARTZ D. “Size diversity & health at every size” – National Eating Disorders Association, article internet. Consulté le 15/05/2021. https://www.nationaleatingdisorders.org/size-diversity-health-every-size 

(4) BENTON C. et KARAZSIA B. T. “The effect of thin and muscular images on women’s body satisfaction” – Body Image, 2015, 13, pp. 22 – 27. DOI : 10.1016/j.bodyim.2014.11.001

(5) ANSES. “Actualisation des repères du PNNS – Révisions des repères relatifs à l’activité physique et à la sédentarité” – ANSES, 2016, rapport d’expertise collective, 550 p. https://www.anses.fr/fr/system/files/NUT2012SA0155Ra.pdf

(6) Santé publique France. “Synthèse pour les professionnels des recommendations de l’ANSES. De février 2016 sur l’activité physique et la sédentarité. Actualisation des repères du PNNS” – Saint-Maurice : Santé publique France, 2017, rapport, 34 p. https://www.mangerbouger.fr/pro/IMG/pdf/rapport_recommandations_anses_activite_physique_sedentarite.pdf 

(7) GAESSER G. A., ANGADI S. S., et SAWYER B. J. “Exercise and diet, independent of weight loss, improve cardiometabolic risk profile in overweight and obese indiduals” – the Physician and Sportsmedicine, 2011, 39(2), pp. 87 – 97. DOI : 10.3810/psm.2011.05.1898

Bibliographie :

(8) BACON L. et APHRAMOR L. “Weight science : evaluating the evidence for a paradigm shift” – Nutrition Journal, 2011, 10, pp. 9. DOI : 10.1186/1475-2891-10-9

(9) MATHESON E. M., KING D. E., et EVERETT C. J. “Healthy lifestyle habits and mortality in overweight and obese individuals” – Journal of the American Board of Family Medicine, 2012, 25(1), pp. 9 -15. DOI : 10.3122/jabfm.2012.01.110164

(10) BARRY V. W., BARUTH M., BEETS M. W., et al. “Fitness vs. fatness on all-cause mortality : a meta-analysis” – Progress in Cardiovascular Disease, 2014, 56(4), pp. 382 – 390. DOI : 10.1016/j.pcad.2013.09.002

(11) BREWIS A. A. “Stigma and the perpetuation of obesity” – Social Science & Medicine, 2014, 118, pp. 152 – 158. DOI : 10.1016/j.socscimed.2014.08.003

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscrivez-vous à ma newsletter !

Des conseils exclusifs sur l'alimentation intuitive, la liberté alimentaire et l'acceptation corporelle livrés directement dans votre boîte mail !

Recevez gratuitement nos 5 plans de nutrition ainsi que nos recettes, vidéos et nouveaux articles en matière de bonne santé...

Nous respectons votre vie privée. Toutes vos informations sont 100% sécurisées et ne seront jamais communiquer.

Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

VOIR D’AUTRES POSTS

Aliments cuits ou aliments crus ?

Aliments cuits ou aliments crus ?

Il y a de nombreux avantages à consommer des légumes crus, qui vous apportent beaucoup de micronutriments et d’antioxydants. En revanche, la friture détruit les antioxydants et présente également un risque pour votre santé : les huiles chauffées à haute température libèrent des radicaux libres, qui peuvent endommager les cellules voir potentiellement l’ADN de votre corps.

Mais, cela signifie-t-il que nous devrions manger uniquement des aliments crus et exclure tous les aliments cuits ?

CONNEXION

Des articles sur votre être-bien livré directement dans votre boite de réception.

Pin It on Pinterest

Share This